Méthode EBIOS RM : valorisez la sécurité dans votre entreprise

Dans le contexte actuel, chaque entreprise qui se veut performante doit s’assurer une présence digitale. Si l’internet se présente comme un avantage certain pour les entreprises, il ne reste pas sans risques. À titre d’exemple, les cyberattaques peuvent coûter une fortune à une entreprise.

Heureusement, elles peuvent être évitées grâce à la méthode EBIOS Risk Manager (EBIOS RM). Pour optimiser le niveau de sécurité au sein d’une entreprise, la mise en place d’une telle solution de gestion ne pourra qu’être bien vue. Découvrez ici ce dont il s’agit.

Question

Méthode EBIOS RM : de quoi s’agit-il ?

EBIOS RM est l’acronyme de « Expression des Besoins et Identification des Objectifs de Sécurité ». Si vous n’avez aucune idée de ce dont il s’agit, retenez que cette méthode est un moyen permettant d’anticiper les risques liés aux systèmes d’information au sein des entreprises. Pour faire simple, l’EBIOS RM est une méthode utile aux entreprises en ce sens qu’elle permet d’analyser et de prévenir les attaques informatiques. 

Une cyberattaque peut ruiner une entreprise ou lui coûter toute une fortune. Une fois que vous y êtes confronté, vous ne pourrez que limiter les dégâts. S’en sortir indemne tiendra d’un miracle. Heureusement, l’EBIOS RM sera une solution de choix. La méthode développée par l’ANSSI (Agence nationale de la sécurité et des systèmes d’information) jadis dénommée DCSSI conviendra à toute entreprise indépendamment de sa taille. 

Dans son fonctionnement, la méthode EBIOS RM se base sur des normes internationales. C’est le cas par exemple de l’ISO 27001 ou 27002. Elle s’appuie également sur les règles de l’OCDE. La méthode EBIOS Risk Manager est une solution de sécurité adaptative. Selon le secteur concerné, les modalités d’étude ainsi que les démarches de sécurité varient. Cela permet d’atteindre des résultats pertinents en fonction de chaque contexte. 

Entreprise

L’EBIOS au service de la sécurité des entreprises : comment s’y prendre ?

La méthode EBIOS RM optimise la sécurité des systèmes informatiques des entreprises qui y ont recours. Mais en réalité, comment mettre en œuvre la solution de gestion des risques ? Cette méthode de sécurité se déploie en 5 ateliers facilement reproductibles. 

Cadrage et socle de sécurité

Dans la démarche EBIOS Risk Manager, le premier atelier est celui désigné par « Cadrage et socle de sécurité ». À cette étape de la solution de gestion de risque, ce sont les bases de l’analyse qui sont posées. Cela passe par la détermination du cadre de l’étude. C’est à cet atelier qu’il faut déterminer les objectifs de l’étude, définir les acteurs qui doivent y participer et fixer un délai d’étude pour la mise en place de la solution de gestion. 

Par ailleurs, les scénarios ou événements redoutés doivent être identifiés. Cette identification se fera en lien avec chaque valeur métier. Ici, les valeurs métiers sont des composantes importantes pour l’entreprise et sont essentielles dans l’atteinte des objectifs fixés. Les valeurs métiers peuvent donc être une fonctionnalité, un savoir-faire, une fonction support ou autre.

Sources de risques

Après le premier atelier, le second consiste en une identification et une classification des sources de risques sans oublier les objectifs dans chaque cas. Cela va permettre aux acteurs d’identifier les possibles attaques que peut subir le système ou précisément, les risques liés à chaque périmètre étudié. 

L’identification des sources de risques permet de détecter les personnes pouvant nuire au système que ce soit de l’extérieur ou à l’interne. Cette étude permettra également de connaître les raisons (objectifs) pour lesquelles elles attaquent. Cela peut par exemple être pour détruire l’entreprise ou salir sa réputation. Selon chaque objectif d’attaque, la méthode utilisée sera différente. 

Scénarios ebios stratégiques

À cette étape, les acteurs impliqués dans l’étude recensent les menaces pesant sur chaque objet d’étude. Le but est d’établir des scénarios d’attaque. Pour faire simple, on simule des scénarios pouvant se présenter en cas d’attaque. Les scénarios seront étudiés en fonction de leur gravité. 

Une fois les menaces recensées et les scénarios établis, on tiendra compte de chaque client qui interagit avec l’objet d’étude en question. Dès lors, il sera plus simple de prendre des mesures de prévention afin d’assurer une meilleure gestion des risques. Le nombre de solutions de gestion des risques sera proportionnel au nombre de scénarios établis. 

Scénarios EBIOS opérationnels

Les scénarios stratégiques permettent d’identifier les dangers auxquels un objet d’étude peut être confronté. Les scénarios opérationnels permettent quant à eux de déterminer clairement comment les scénarios stratégiques peuvent être mis en œuvre. 

Pour y arriver, l’intervention de la cyber kil chain sera requise. Il s’agit d’une méthode utile pour modéliser chaque étape d’une intrusion informatique. Cela permet d’entrevoir toutes les étapes élémentaires.

audit rgpd

Comme vous pouvez vous en douter, les menaces les plus évidentes seront mises en avant. En effet, la cyber kil chain permet de connaître le niveau de difficulté requis pour mettre en œuvre une intrusion. Plus elle est difficile, moins la menace est flagrante. Ainsi, les attaques les plus sûres seront celles auxquelles il faudra trouver des mesures préventives en priorité. 

Néanmoins, un œil sera gardé sur les attaques les plus difficiles à mettre en place. Certains pirates vont privilégier les attaques les plus complexes, car elles seront moins simples à parer. 

Traitement du risque et de la sécurité

L’atelier de traitement du risque est la dernière étape de la mise en place de la méthode EBIOS Risk Manager. Ici, il faut faire le point de tous les scénarios d’attaque du système informatique. Ensuite, les mesures de gestion seront établies dans chaque cas afin d’optimiser la sécurité du système informatique de l’entreprise. On parle ici de PACS, un Plan d’Amélioration Continue de la Sécurité. Des indicateurs de suivi doivent également être mis en place pour suivre les risques résiduels inhérents à chaque objet d’étude. 

Qui peut mettre en place la méthode EBIOS Risk Manager ?

Il y a tant de raisons pour lesquelles un dirigeant d’entreprise voudra mettre en place la méthode EBIOS RM pour la sécurité. Pour cela, il devra faire appel à un professionnel du secteur pour un accompagnement sur mesure. Pour accompagner les entreprises, les RSSI (responsables de la sécurité des systèmes d’information), les chefs projets ou les directeurs informatiques peuvent être sollicités à condition de suivre une formation EBIOS RM en amont. 

La formation est utile pour avoir les prérequis nécessaires à la mise en place de la méthode de gestion de risques. Si vous craignez des coûts de formation élevés, il existe de nombreuses sources de financement. Au terme de la formation, l’impétrant passera un examen pour valider les compétences acquises. 

Vous pouvez également rechercher d’autres centres de formation sur internet ou vous en tenir au bouche-à-oreille. Dans chaque cas, il faudra rechercher une formation complète afin d’accéder plus facilement au marché du travail et répondre aux besoins des différentes entreprises.