DPO externe : Comment bien le choisir ?

Le DPO est un spécialiste dont le rôle est d’assurer la protection des informations recueillies par une entreprise. Le Délégué à la Protection des Données assiste notamment les professionnels en charge du traitement pour la conformité au RGPD. En relation avec ceux-ci, il traite les informations à caractère personnel comme l’inscription à une newsletter à travers l’email. 

Le DPO s’assure de la conformité des bonnes pratiques qui garantissent un respect des informations personnelles des citoyens.

Comment bien choisir un Délégué à la Protection des Données externe pour piloter efficacement les politiques RGPD de votre entreprise ? Lisez ceci pour le savoir.

Valider son niveau de compréhension

Pour choisir un délégué à la Protection des Données externe, procédez à la validation de son niveau de compréhension du RGPD. Il s’agit d’un critère très important pour votre entreprise dans la mesure où il affecte le niveau de contrôle et de traitement des data. Vous devez vous assurer que le spécialiste choisi dispose de toutes les compétences requises pour mener à bien ses activités.

Pour rappel, cela vous met à l’abri des sanctions de la CNIL en ce qui concerne la protection des informations sensibles. Ladite Commission nationale ne mentionne aucune certification, encore moins un diplôme pour collaborer avec un tel expert. Cependant, elle tient rigueur aux compétences que celui-ci doit avoir pour assurer la fonction DPO de contrôle interne des données personnelles.

×

Votre plan de conformité RGPD offert

Complétez ce rapide questionnaire pour identifier vos besoins en matière de RGPD et recevez un plan de conformité sans engagement.
Quelle est votre familiarité avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) ?
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Sachez que la documentation est un pilier indispensable du RGPD. Par conséquent, sa maîtrise implique une bonne compréhension :

  • du registre des traitements de données,
  • du registre des violations de données,
  • des mentions d’informations.

Elle permet au spécialiste externe de droit d’être en mesure de respecter les différentes règles pour les traitements de données personnelles. Elle donne aussi la capacité pour le dpo de prouver qu’il peut exercer un contrôle sur la mise en conformité des actions RGPD antérieures.

Identifier les ressources du DPO externe

Avant de finaliser le choix du spécialiste, vous devez procéder à l’identification de sa formation et sa maîtrise du droit. Ces différentes ressources permettent au professionnel sélectionné de bien exercer son rôle au sein de votre société. Pour garantir de meilleurs traitements des informations collectées, il lui faut des aptitudes sur le plan juridique.

Il faudra aussi que le responsable de cette tâche ait les qualités rédactionnelles requises pour élaborer le CGU. Ces compétences sont également nécessaires pour rédiger des documents conformes aux normes du Cepd.

Une vision transversale est aussi requise pour un professionnel chargé de protéger tous les renseignements figurant dans votre base de données. Celle-ci l’aide à mener à bien les différentes démarches en la matière et vous éviter par ricochet des sanctions.

Comprendre les missions opérationnelles du DPO

Vous devez bien comprendre les missions opérationnelles du DPO externe pour bien choisir le responsable traitement des données à caractère personnel. Il vous faut en amont définir son cahier de charges et veiller à la conformité des obligations qui y figurent. En effet, ces dernières doivent être conformes aux règles définies par la CNIL et par le Data protection officer.

Le spécialiste choisi doit clairement connaître les tenants et aboutissants de son rôle et disposer de tous les outils pour être efficace. 

La bonne compréhension de la fonction dpo externe est déterminante pour garantir une meilleure prestation aux clients de la société. C’est un professionnel qui est considéré comme un cadre qui maîtrise les détails juridiques en matière de traitement de renseignements sensibles. Il externalise et sécurise les informations à caractère personnel détenues par votre firme.

En somme, assurez-vous de bien comprendre les missions relevant de ce poste pour assurer une bonne protection des données au sein de votre entreprise.

Collecter des devis des professionnels DPO externes

Choisissez bien votre DPO externe en collectant des devis auprès des professionnels de la mise en conformité des données à caractère personnel. Ces informations vous permettent d’avoir une idée sur les tarifs des prestations offertes par un organisme chargé de la protection des données personnelles. Elles vous aident aussi à déterminer quels sont les coûts pour les traitements et la mise en conformité RGPD afin de prévoir un budget.

Vous pouvez donc demander entre deux et trois devis auprès d’un délégué externe chargé des traitements de données et de la data protection. Cela vous permet aussi de savoir quel est le tarif d’une formation DPO interne ou externe pratiqué par différents prestataires. Il faut souligner que si vous désirez trouver les meilleurs professionnels ayant un bon rapport qualité-prix, ce critère est d’une grande importance.

Rendez-vous sur la plateforme du délégué protection proposant un tarif accessible et renseignez-vous sur les services inclus dans son catalogue. D’ailleurs, à ce niveau, vous en saurez davantage sur les différentes missions qu’il est en mesure d’accomplir dans votre société.

Tenir compte de l’ouverture du DPO sur les enjeux business

Tenez compte de l’ouverture du DPO sur les enjeux business si vous voulez engager un responsable traitement RGPD pour votre entreprise. Cette compétence du professionnel vous permet d’offrir un meilleur contrôle de la mise en conformité réalisé par le DPO interne. Il convient de préciser que cette qualité du responsable traitement DPO externe est justement reconnue par la CNIL parmi ces critères d’évaluation.

Elle confère au professionnel un profil de pilote qui intègre les réflexions émises par l’entreprise pour assurer le développement à long terme. La formation reçue par le DPO lui permet de respecter les différentes règles régissant la gestion et la protection des informations personnelles. En outre, c’est aussi grâce à elle que ce spécialiste pourra maximiser la valeur perçue de l’entreprise.

Prendre en compte la capacité du DPO à communiquer et former

Pour choisir un dpo externe pour votre entreprise, il vous faut prendre en compte sa capacité à intégrer les politiques de l’organisme. Il s’agit pour le professionnel d’expliquer de manière concrète aux autres départements les différentes missions qui lui sont assignées au sein de l’entreprise.

Il se doit aussi de prouver qu’il est en mesure de résoudre les éventuels problèmes liés à la mise en conformité du RGPD. Le constat général permet d’affirmer que la fonction DPO du responsable traitement est très peu comprise par certains agents de l’entreprise. Ce qui engendre parfois des malentendus et même des tensions au sein des équipes qui ralentissent la productivité. Il revient donc à celui-ci d’établir un cadre de paix en mettant en place des actions concrètes et compréhensibles pour tous.

×

Votre plan de conformité RGPD offert

Complétez ce rapide questionnaire pour identifier vos besoins en matière de RGPD et recevez un plan de conformité sans engagement.
Quelle est votre familiarité avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) ?
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.